12 novembre 2019 | Communiqué de presse, Véhicules électriques

Communiqué | L'entreprise canadienne de OUTFRONT Media assure une forte présence à Montréal gr'ce au nouveau partenariat avec BIXI

NEW YORK, le 12 novembre 2019 /CNW/ - OUTFRONT Media Inc. (Bourse de New York : OUT), annonce aujourd'hui que son entreprise canadienne s'associe à l'organisme de vélopartage BIXI pour offrir aux annonceurs 600 faces publicitaires en mobilier urbain dans les quartiers métropolitains de Montréal. L'inventaire BIXI s'intègre parfaitement aux actifs existants de OUTFRONT et offre une solution complète d'affichage extérieur qui comprend 1 250 faces statiques et 27 faces numériques assurant une couverture imbattable du marché et un accès à un public actif, socialement responsable et soucieux de l'environnement.

(PRNewsfoto/OUTFRONT Media Inc.)

(PRNewsfoto/OUTFRONT Media Inc.)

« L'acquisition de 600 faces publicitaires en mobilier urbain situées au centre-ville ainsi que dans l'ensemble du grand Montréal change la donne pour OUTFRONT dans le portrait Montréalais, car elle nous place littéralement partout sur la carte et offre à nos clients un guichet unique viable », a déclaré Paul Desjardins, vice-président des ventes - région de l'est, OUTFRONT Média Canada.

BIXI a confié à OUTFRONT la gestion des ventes, de l'installation et de l'entretien des stations BIXI pour les cinq prochaines années. Il s'agit du premier partenariat de vélopartage pour OUTFRONT Média Canada qui s'appuie sur une expertise déjà établie au sud de la frontière où l'équipe américaine de OUTFRONT gère avec succès depuis plusieurs années des stations de vélopartage à Los Angeles, à Washington, à Boston et à Philadelphie.

OUTFRONT est fière de collaborer avec BIXI dont l'objectif est de rendre leur mode de transport écologique accessible aux Montréalais dans les 19 arrondissements d'ici 2028. OUTFRONT a très h'te de participer au développement futur et à la croissance stratégique du réseau de BIXI.

« OUTFRONT a été immédiatement enthousiasmée par cette chance de travailler avec BIXI à Montréal, une ville qui est très favorable au vélo et qui a été l'une des premières en Amérique du Nord à déployer un programme de vélopartage », a déclaré Michele Erskine, PDG, OUTFRONT Média Canada.

« Nous sommes heureux de nous joindre à une équipe aussi professionnelle et résolument tournée vers l'avancement de l'affichage urbain. Avec OUTFRONT, nous avons un partenaire capable de nous aider non seulement dans la représentation, mais également dans le développement global de l'offre publicitaire du réseau BIXI. », a déclaré Christian Vermette, directeur général, BIXI Montréal.

À propos de OUTFRONT Media Inc.

OUTFRONT (NYSE : OUT) tire parti de la puissance de la technologie, de l'emplacement ainsi que de la créativité pour relier les marques aux consommateurs à l'extérieur de leur domicile gr'ce à l'un des services les plus importants et les plus diversifiés de panneaux publicitaires, de moyens de transport et d'actifs mobiles en Amérique du Nord. Gr'ce à sa plateforme technologique, OUTFRONT changera fondamentalement la façon dont les annonceurs mobilisent leur public en déplacement.

Sources :

OUTFRONT Média Canada :
Anna D'Angelo
(514) 251-2500, poste 7132
anna.dangelo@outfrontmedia.ca

OUTFRONT, relations avec les investisseurs :
Gregory Lundberg (212) 297-6441
greg.lundberg@outfrontmedia.com

OUTFRONT, relations avec les médias :
Carly Zipp (212) 297-6479
carly.zipp@outfrontmedia.com

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1027853/OUTFRONT_Media___BIXI.jpg

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1027854/OUTFRONT_Logo.jpg

SOURCE OUTFRONT Media Inc.

Sur le même sujet

  • Communiqué | Mise sur pied du comité aviseur réfléchissant à l'urbanisme, la mobilité et la transition écologique de la Ville de Montréal

    10 juillet 2020

    Communiqué | Mise sur pied du comité aviseur réfléchissant à l'urbanisme, la mobilité et la transition écologique de la Ville de Montréal

    MONTRÉAL, le 10 juill. 2020 /CNW Telbec/ - La mairesse de Montréal, Valérie Plante, est heureuse de mandater un troisième comité aviseur afin de réfléchir aux différents enjeux liés à l'urbanisme, la mobilité et la transition écologique dans le cadre de la reprise des activités de la métropole. « Je suis fière de pouvoir compter sur des acteurs montréalais impliqués dans leur milieu afin de développer une vision commune sur les orientations à prendre par la Ville de Montréal en matière d'aménagement du territoire et de mobilité pour assurer que notre relance économique se fasse dans un contexte de transition écologique », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Les membres du comité aviseur sur l'urbanisme, la mobilité et la transition écologique sont : Aline Berthe, directrice, Centres de gestion des déplacements MOBA et Voyagez futé Dinu Bumbaru, directeur des politiques, Héritage Montréal Mélissa Côté-Douyon, doctorante en études urbaines, consultante et vice-présidente, Conseil des Montréalaises Philippe Dunsky, président, Dunsky Énergie Raphaël Fischler, doyen, Faculté d'aménagement de l'Université de Montréal Isabelle Fotsing, co-fondatrice, Waterworks Véronique Fournier, directrice générale, Centre d'écologie urbaine de Montréal Sarah Houde, présidente-directrice générale, Propulsion Québec Sophie Lanctôt, directrice générale, Société Logique Pierre Lavallée, ancien président-directeur général de la Banque d'infrastructures du Canada Karel Mayrand, président-directeur général, Fondation du Grand Montréal Kim Pariseau, architecte fondatrice, Appareil Architecture Christian Savard, directeur général, Vivre en Ville Il est complété par la mairesse Valérie Plante, le responsable de l'urbanisme, de la mobilité et de l'Office de consultation publique au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal, Éric Alan Caldwell et de Laurence Lavigne-Lalonde, responsable de la transition écologique et résilience, de l'Espace pour la vie et de l'agriculture urbaine. Ce comité vise à : Identifier les enjeux et les pistes de solutions en matière d'urbanisme, de mobilité et de transition écologique les plus pertinents à prendre en compte afin d'assurer une qualité de vie et de maintenir l'attractivité de la métropole dans un contexte de relance économique. Orienter les initiatives de planification urbaine et d'aménagement qui seront entreprises à court terme par la ville et les autres paliers de gouvernement afin de s'assurer qu'elles répondent aux besoins de la grande région de Montréal; Identifier et mobiliser les acteurs pouvant contribuer aux efforts afin de faire évoluer les comportements en réponse aux enjeux de transition écologique et de mobilité dans la région métropolitaine. La première séance de travail a eu lieu hier et d'autres sont à venir au cours des prochains mois. SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif Renseignements: Geneviève Jutras, Attachée de presse principale, Cabinet de la mairesse et du comité exécutif, 514 243-1268

  • Les Montréalais invités à participer à un dialogue citoyen international sur la mobilité sans conducteur

    22 mai 2019

    Les Montréalais invités à participer à un dialogue citoyen international sur la mobilité sans conducteur

    Les Montréalais invités à participer à un dialogue citoyen international sur la mobilité sans conducteur Montréal, le 22 mai 2019 – L'INM et l'organisme français Missions Publiques organisent le 1erjuin prochain, avec le soutien de la Ville de Montréal, un dialogue citoyen qui rassemblera une centaine de participants aux profils diversifiés sur la mobilité sans conducteur, à Montréal. L'objectif de la journée est que les participants puissent partager leurs priorités en matière de mobilité, leurs souhaits et leurs préoccupations concernant la mobilité sans conducteur, et formuler des recommandations stratégiques adressées aux parties prenantes. Date : 1er juin 2019 Heure : 9 h à 16 h Lieu : 500, rue Sherbrooke Ouest (local SH-4800) D'avril à juin 2019, des débats auront lieu dans différentes villes d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie. Des débats ont déjà eu lieu à Vienne, Salzbourg, Linz, Graz, Pörtschach am Wörthersee et Aix-la-Chapelle le 6 avril, à Singapour et à Lille le 27 avril, à Boston le 4 mai, à Washington DC le 11 mai, et à Phoenix le 18 mai. Un autre débat aura lieu à Paderborn le 15 juin, en plus du débat de Montréal, qui se déroulera le 1er juin. Pourquoi un débat citoyen international sur la mobilité sans conducteur? Voitures sans chauffeur, taxis volants, transports en commun autonomes, ce qui relevait autrefois de la science-fiction est sur le point de devenir partie intégrante de notre réalité. La mobilité autonome pourrait radicalement transformer notre rapport à la mobilité, ainsi que la forme des villes et des milieux ruraux. Plus qu'une innovation, la mobilité sans conducteur pourrait être une (r)évolution qui pourrait changer significativement notre modèle de société. Beaucoup de questions restent sans réponse. Chacun aura-t-il sa propre voiture sans avoir à la conduire lui-même? Comment garantir la confiance et la sécurité des usagers de la mobilité autonome? Qu'en est-il de la sûreté et de la sécurité? L'INM, pour ce dialogue citoyen international, s'appuiera sur une expérience de plus de 15 ans en animation de débats publics sur divers sujets. « L'expertise développée par l'INM en participation publique et en animation de débats citoyens permettra de faire émerger les préoccupations et les idées des Montréalais quant aux enjeux liés à la mobilité sans conducteur », explique Stéphane Dubé, directeur des projets spéciaux à l'INM. « La mobilité est une priorité pour notre administration. Nous travaillons sans rel'che afin d'offrir des projets concrets, efficaces et innovants pour les Montréalaises et les Montréalais et ainsi améliorer la mobilité de tous sur notre territoire. Nous sommes heureux que l'INM et l'organisme Missions Publiques aient choisi Montréal pour réfléchir aux enjeux d'avenir de la mobilité, dont les véhicules autonomes. Nous invitons la population à participer à ce rendez-vous international et à partager leurs idées sur la planification de la mobilité de demain », affirme M. Éric Alan Caldwell, responsable de l'urbanisme, de la mobilité et de l'Office de consultation publique de Montréal à la Ville de Montréal. L'INM, Missions Publiques et la Ville de Montréal invitent donc les citoyens, les autorités locales, les acteurs économiques et les chercheurs à réfléchir ensemble aux enjeux liés à l'arrivée de véhicules autonomes dans nos villes. L'objectif de l'événement est de dialoguer, de discuter, de réfléchir, d'identifier ce qui est souhaitable et ce qui ne l'est pas. Toute l'information est disponible en ligne au http://themobilitydebate.net/fr/ et sur l'événement Facebook. À propos de l'INM, www.inm.qc.ca L'INM est une organisation indépendante et non partisane qui a pour ambition d'accroître la participation des citoyens à la vie démocratique. L'action de l'INM a pour effet d'encourager la participation citoyenne et de contribuer au développement des compétences civiques, au renforcement du lien social et à la valorisation des institutions démocratiques. L'équipe de l'INM est animée par la conviction que la participation citoyenne renforce la démocratie. Source Francis Huot, chargé de communication, contenus et relations de presse, INM francis.huot@inm.qc.ca | Tél. : 514 934-5999, poste 233

  • Communiqué | Projet minier Matawinie à Saint-Michel-des-Saints - La commission d'enquête du BAPE donne la parole aux citoyens

    6 février 2020

    Communiqué | Projet minier Matawinie à Saint-Michel-des-Saints - La commission d'enquête du BAPE donne la parole aux citoyens

    QUÉBEC, le 6 févr. 2020 /CNW Telbec/ - La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) tiendra la deuxième partie de l'audience publique sur le Projet minier Matawinie à Saint-Michel-des-Saints par Nouveau Monde Graphite à compter du mardi 25 février 2020, à 9 h au Chalet du Mont-Trinité, 220, chemin du Mont-Trinité à Saint‑Michel‑des‑Saints. Les séances publiques se poursuivront les jours suivants selon les besoins du public et de la commission. Elles seront transmises en version vidéo en différé dans le site Web du BAPE. Cette partie sera consacrée exclusivement à l'audition des mémoires, des opinions verbales et des suggestions des personnes, des municipalités, des organismes et des groupes désireux de donner leur avis à la commission. La commission se déplacera dans la communauté atikamekw de Manawan le jeudi 27 février 2020, les détails de cette séance supplémentaire seront annoncés ultérieurement. COMMENT RÉDIGER UN MÉMOIRE? Un mémoire est un document servant à exposer des opinions ou des préoccupations sur un sujet précis. Il permet de développer et de préciser les arguments qui soutiennent cette opinion. Ceux et celles qui décident de ne pas rédiger un mémoire peuvent tout de même exprimer leur opinion verbalement au cours de l'audience publique. Pour en savoir plus, nous vous invitons à prendre connaissance des documents mis à la disposition des participants par la commission lors de la rencontre préparatoire du 14 janvier 2020 et à consulter Les règles de participation en audience publique à l'adresse www.bape.gouv.qc.ca, sous la rubrique « Participer ». COMMENT PRÉSENTER UN MÉMOIRE OU UNE OPINION VERBALE? Afin d'assurer une bonne planification du déroulement des séances publiques de l'audience, toute personne qui désire présenter un mémoire ou s'exprimer verbalement au cours de l'audience est invitée à en informer la coordonnatrice du secrétariat de la commission, Mme Annie St-Gelais. Vous devez transmettre le formulaire en ligne Avis d'intention disponible dans le site Web du BAPE au plus tard le 10 février 2020 à 16 h. Si vous n'avez pas accès à un ordinateur, vous pouvez nous informer par téléphone en composant le 418 643‑7447 ou, sans frais, le 1 800 463-4732. Dans cet avis d'intention, vous devrez choisir si vous présenter ou non votre mémoire et de quelle manière. Le BAPE réserve habituellement la participation aux personnes présentes à ses séances publiques. Toutefois, à titre de projet pilote, le BAPE souhaite accommoder les gens pour qui ce serait impossible de se déplacer à Saint-Michel-des-Saints aux dates choisies. Une séance supplémentaire est donc proposée le 3 mars 2020 où il sera possible de présenter vos mémoires à distance. Si cette option vous intéresse, vous devrez le préciser dans votre avis d'intention. La commission priorise la participation en personne et le temps accordé à la participation à distance dans le cadre de ce projet pilote demeure à sa discrétion. Afin que la commission puisse en prendre connaissance avant la séance publique, le mémoire, bien identifié au projet, devra être transmis au plus tard le 20 février 2020 à midi en utilisant le formulaire en ligne Dépôt de mémoire, ou par la poste, au 140, Grande Allée Est, bureau 650, Québec (Québec) G1R 5N6, à l'attention de Mme Annie St-Gelais. Les personnes désirant transmettre leur mémoire par courrier électronique pourront l'adresser à mine-matawinie@bape.gouv.qc.ca. Par souci de protection des renseignements personnels, nous vous demandons de fournir vos coordonnées sur une page distincte. Un mémoire transmis sans ces renseignements ne pourra être considéré par la commission. Conformément à la loi, le BAPE veille à la protection des renseignements personnels obtenus. Les mémoires demeurent confidentiels jusqu'au moment de leurs présentations devant la commission et seront ensuite diffusés dans le site Web du BAPE. OÙ CONSULTER LA DOCUMENTATION SUR LE PROJET? Vous pouvez consulter les documents relatifs au projet aux endroits suivants: Bibliothèque de Saint-Michel-des-Saints, 390B, rue Matawin; à Québec, au bureau du BAPE, au 140, Grande Allée Est, bureau 650; sur le site Web du BAPE à l'adresse www.bape.gouv.qc.ca; dans le Registre des évaluations environnementales sous la responsabilité du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à l'adresse www.ree.environnement.gouv.qc.ca. LA PARTICIPATION DU PUBLIC EST ESSENTIELLE! La participation du public est essentielle pour la commission d'enquête. Elle permet d'entendre les arguments, les opinions et les suggestions des participants avant la rédaction du rapport qui sera remis au ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, au plus tard le 26 mai 2020. Les personnes qui désirent obtenir plus de renseignements peuvent communiquer avec Mme Annie St‑Gelais, coordonnatrice du secrétariat de la commission au 418 643-7447 ou, sans frais, au 1 800 463-4732, ou par courrier électronique à l'adresse suivante : mine-matawinie@bape.gouv.qc.ca. SOURCE Bureau d'audiences publiques sur l'environnement Renseignements: Julie Olivier, Conseillère en communication, 418 643-7447ou 1 800 463-4732, mine-matawinie@bape.gouv.qc.ca Liens connexes http://www.bape.gouv.qc.ca/

Toutes les nouvelles