20 janvier 2021 | Communiqué de presse, Véhicules intelligents, Infrastructures intelligentes

Communiqué | OSRAM signe un contrat d’approvisionnement et commercial avec LeddarTech pour des systèmes ADAS et LiDAR automobiles - LeddarTech

LeddarTech et OSRAM annoncent avoir conclu un contrat d’approvisionnement à long terme aux termes duquel LeddarTech fournira ses composants matériels et logiciels LiDAR de pointe pour intégration dans la plateforme LiDAR PERCEPT d’OSRAM

https://leddartech.com/fr/osram-signs-supply-commercial-agreement-leddartech-automotive-lidar-adas/

Sur le même sujet

  • Un pas de plus pour soutenir le déploiement des véhicules électriques

    24 mai 2019

    Un pas de plus pour soutenir le déploiement des véhicules électriques

    QUÉBEC, le 24 mai 2019 /CNW Telbec/ - Dans la poursuite des actions déjà mises en place afin de soutenir le déploiement des véhicules électriques, le Gouvernement du Québec fait un pas de plus en ajoutant un nouveau volet au programme Roulez vert pour soutenir l'installation de bornes de recharge dans les bâtiments multilogements. Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, en a fait l'annonce aujourd'hui lors de son passage au Salon du véhicule électrique de Québec. Pour l'occasion, il était accompagné du ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, ainsi que de Mme Dominique Deschênes, directrice générale des opérations et de l'innovation de Transition énergétique Québec. Par l'entremise du programme Roulez vert, qui est administré par Transition énergétique Québec, les propriétaires d'un bâtiment multilogement comportant cinq logements ou plus ou les propriétaires d'un véhicule électrique dont le domicile est situé dans un tel bâtiment sont maintenant admissibles à une aide financière pouvant atteindre 5 000 $ pour l'acquisition et l'installation d'une borne de recharge de deuxième niveau (240 V). Le programme Roulez vert Ce nouveau volet du programme Roulez vert fait partie des mesures en transport du Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec. Rappelons que le programme, financé par le Fonds vert, offre de l'aide financière pour l'achat ou la location à long terme d'un véhicule électrique neuf ou d'occasion ainsi que pour l'acquisition et l'installation d'une borne de recharge à domicile ou au travail. Cette nouvelle aide financière permet ainsi d'adapter le soutien gouvernemental offert aux différents besoins afin de faciliter l'introduction des véhicules électriques. Citations : « Au Québec, on constate un engouement croissant des consommateurs pour les véhicules électriques. Notre gouvernement est fier de pouvoir annoncer ce nouveau volet. La transition énergétique est au cœur de notre plan d'action sur les changements climatiques et nous sommes convaincus que le type de mesures que nous annonçons aujourd'hui fera en sorte qu'en 2020 au moins 100 000 véhicules électriques rouleront sur nos routes. Cette nouvelle aide financière est un pas de plus pour soutenir les consommateurs à faire la transition vers le véhicule électrique.» Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord « Pour assurer le succès de l'électrification des transports, nous devons faciliter l'accès à des bornes de recharge. Les bornes sont de plus en plus visibles près des immeubles de bureaux, des résidences et des commerces. Il faut qu'elles le deviennent maintenant dans les stationnements de nos multilogements. Avec l'ajout de ce nouveau volet au programme Roulez vert, notre gouvernement permettra à un plus grand nombre de Québécois de faire le choix d'un véhicule zéro émission et, par conséquent, de contribuer à l'amélioration de la qualité de l'air et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. » Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques « Transition énergétique Québec travaille activement à accélérer l'utilisation d'énergie à plus faible empreinte carbone dans le domaine du transport routier puisque celui-ci est responsable de 34 % des émissions totales de GES du Québec. L'acquisition d'un véhicule électrique est une option intéressante pour réduire et même éviter les émissions de GES. La disponibilité de la recharge est toutefois l'un des facteurs déterminants dans la prise de décision d'acquérir ce type de véhicule. Cet incitatif permettra de renforcer l'intérêt de la population pour l'acquisition d'un véhicule électrique. » Johanne Gélinas, présidente-directrice générale de Transition énergétique Québec Faits saillants : Transition énergétique Québec est une société d'État qui a pour mission de soutenir, de stimuler et de promouvoir la transition, l'innovation et l'efficacité énergétiques ainsi que de coordonner la mise en œuvre de l'ensemble des programmes et des mesures nécessaires à l'atteinte des cibles énergétiques définies par le gouvernement. Le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec contient 225 mesures qui lui permettront, d'ici à 2023, d'améliorer son efficacité énergétique de 5 % et de réduire sa consommation de produits pétroliers de 12 % par rapport au niveau de 2013. L'ensemble des mesures qui sont contenues dans ce plan pourrait contribuer à une réduction des émissions de GES de l'ordre de 5,4 millions de tonnes équivalent CO2 (t éq. CO2). Le Plan d'action sur les changements climatiques, financé par le Fonds vert, vise à réduire les émissions de GES de 20 % sous le niveau de 1990, en plus d'améliorer la capacité d'adaptation de la société québécoise aux impacts des changements climatiques. Au 31 mars 2019, 41 527 véhicules électriques étaient immatriculés au Québec. Depuis sa création, plus de 74 000 participants ont bénéficié du programme Roulez vert pour l'acquisition d'un véhicule électrique ou d'une borne de recharge à domicile, ce qui représente une réduction des émissions de GES de plus de 96 000 t éq.CO2/an. Liens connexes :  Pour en apprendre davantage sur le programme Roulez vert, consultez le site http://vehiculeselectriques.gouv.qc.ca/index.asp. Pour en apprendre davantage sur le Plan d'action sur les changements climatiques, consultez le site www.environnement.gouv.qc.ca/changementsclimatiques/plan-action-fonds-vert.asp. Pour en savoir davantage sur Transition énergétique Québec, consultez le www.transitionenergetique.gouv.qc.ca. Suivez Transition énergétique Québec sur : facebook.com/TransitionEnergetiqueQuebec/ twitter.com/TransitionTEQ linkedin.com/company/11320564 SOURCE Transition énergétique Québec Renseignements: Sources : Claude Potvin, Attachée de presse, Cabinet du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Tél. : 418 643-7295, Louis-Julien Dufresne, Attaché de presse, Cabinet du ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Tél. : 418 521-3911 Information : Nathalie Desrosiers, Direction générale des affaires stratégiques, Transition énergétique Québec, Tél. : 418 627-6379, poste 8174, nathalie.desrosiers@teq.gouv.qc.ca Related Links http://www.transitionenergetique.gouv.qc.ca/

  • La navette autonome électrique de retour à Candiac pour la période estivale 2019

    13 mai 2019

    La navette autonome électrique de retour à Candiac pour la période estivale 2019

    MONTRÉAL, le 13 mai 2019 /CNW Telbec/ - Keolis Canada et la Ville de Candiac annoncent officiellement le retour sur voie publique de la navette autonome 100% électrique à Candiac le 15 mai prochain. D'une capacité de 15 passagers, la navette reprendra le même circuit de 2 km annoncé lors de la mise en service en octobre 2018, soit entre le stationnement incitatif Exo et l'intersection des boulevards Marie-Victorin et Montcalm Nord, à proximité du parc André-J.-Côté. Elle effectuera plusieurs arrêts sur son passage, notamment à l'hôtel de ville, devant un complexe pour retraités et des entreprises locales. « Nous sommes extrêmement enthousiastes à l'idée de relancer ce premier projet de démonstration longue durée de navette autonome à Candiac après une pause hivernale », déclare Marie Hélène Cloutier, vice-présidente expérience passager, marketing et commercialisation chez Keolis Canada. « Alors qu'elle s'intègre parfaitement à la circulation, elle véhicule une véritable expérience de mobilité partagée. Nous invitons tous les usagers du transport collectif, curieux et intéressés, à l'essayer ou la réessayer ». Profiter pleinement de l'été grâce au service gratuit de navette Selon les résultats du sondage réalisé par Léger pour mesurer l'indice de bonheur, publiés en février 2019, Candiac se classe au 3e rang du palmarès des villes les plus heureuses au Québec. « Ce classement est le reflet d'un travail acharné afin de faire de Candiac un modèle de qualité de vie exceptionnelle par le biais de projets innovants. Offrir à nos citoyens l'accès à la première navette autonome électrique sur voie publique au Canada figure parmi les services de qualité supérieure que nous souhaitons mettre à leur disposition », souligne Normand Dyotte, maire de Candiac. Les citoyens et visiteurs sont ainsi invités à utiliser la navette pour optimiser leurs déplacements afin de profiter des nombreuses activités estivales qui auront lieu au parc André-J.-Côté ainsi que du nouveau marché bio-local qui se tiendra à l'hôtel de ville tous les mercredis de 15h à 19h. Pour consulter le programme des activités estivales de la ville de Candiac : www.candiac.ca  Pour plus d'informations sur le projet et pour consulter les horaires du service de navette : https://keoliscandiac.ca/ Une aide financière de 350 000 $ a été octroyée par le ministère de l'Économie et de l'Innovation (MEI) par l'entremise du programme Innovation dans le cadre de la mesure de soutien aux projets de démonstration prévue dans le Plan d'action pour l'industrie du transport terrestre et de la mobilité durable. À propos de la navette autonome électrique NAVYA Depuis septembre 2016, Keolis a déjà transporté plus de 136 000 passagers en toute sécurité et opère 17 navettes autonomes électriques dans le monde. Idéale pour des zones urbaines et les sites propres comme les aéroports, les sites industriels, les parcs d'attractions, les complexes hôteliers et les hôpitaux, elle a été pensée et conçue pour optimiser et fluidifier les déplacements sur les premiers et derniers kilomètres. À propos de la Ville de Candiac Un véritable îlot de fraîcheur situé à moins de 25 minutes de Montréal, en bordure du fleuve Saint-Laurent, Candiac se démarque par sa forêt urbaine de 17 000 arbres, sur ses emprises ainsi que par ses pratiques d'aménagement et de mobilité durables. Par son sens de l'innovation, Candiac s'affiche comme une ville attrayante et contemporaine tout en offrant à ses citoyens un milieu de vie de qualité supérieure, respectueux de l'environnement et orienté vers le bien-être des générations actuelles et futures. À propos de Keolis Canada Keolis Canada, opérateur de transport au service des passagers, développe des solutions de mobilité adaptées aux évolutions des déplacements des voyageurs et aux attentes des collectivités : transport interurbain et urbain, train léger, navette autonome, transport scolaire traditionnel et électrique, adapté, aéroportuaire ou nolisé. Keolis Canada offre un service de qualité, fiable et sécuritaire grâce à son équipe de plus de 976 employés chevronnés et exploite un parc de 428 véhicules dont 14 rames de train léger avec la mise en place future des opérations de Keolis Grand River en Ontario. Chaque année, Keolis Canada transporte plus de 12 millions de passagers et plus d'un million de colis. Le Groupe Keolis développe des solutions de mobilité sur mesure, adaptées aux évolutions des déplacements des voyageurs et aux attentes des collectivités. Numéro 1 de l'exploitation de métro automatique et de train léger dans le monde, Keolis s'appuie sur une politique d'innovation soutenue et ouverte avec l'ensemble de ses partenaires pour développer de nouvelles offres de mobilité partagée innovantes et « sur-mesure » : trains, bus et cars, trolley bus, VTC collectifs, navettes fluviales et maritimes, vélo en libre-service, auto partage, navette autonome électrique et téléphérique urbain. Chef de file en transport urbain en France, le Groupe Keolis est un acteur majeur du transport public de voyageurs en Europe et dans le monde. Aujourd'hui, plus de 3 milliards de voyageurs ont utilisé l'un des services de mobilité partagée proposés par Keolis. Détenu à 70% par SNCF et à 30% par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), le Groupe compte 63 000 collaborateurs répartis dans 16 pays et a réalisé un chiffre d'affaires de 5,4 milliards d'euros (8,7 milliards de dollars canadiens) en 2018. Pour plus d'informations : https://www.keolis.ca/fr SOURCE Keolis Canada Renseignements: Source : Marie Hélène Cloutier, Vice-présidente expérience passager, marketing et commercialisation, Keolis Canada; Renseignements et contacts médias : Raphaëlle Cyr-Lelièvre, Directrice, Hill+Knowlton Stratégies, Téléphone : 418 425-0986, Cellulaire : 418 580-0040, Courriel : raphaelle.cyr-lelievre@hkstrategies.ca Related Links www.keolis.com

  • Communiqué reprise | Rentrée parlementaire et consultations prébudgétaires à Québec - L'UMQ demande un effort supplémentaire en transport collectif

    3 février 2020

    Communiqué reprise | Rentrée parlementaire et consultations prébudgétaires à Québec - L'UMQ demande un effort supplémentaire en transport collectif

    MONTRÉAL, le 2 févr. 2020 /CNW Telbec/ - L'Union des municipalités du Québec (UMQ) présente aujourd'hui ses attentes quant à la session parlementaire qui débute cette semaine à Québec. Alors que le plus récent rapport mensuel des opérations financières du ministère des Finances affiche un surplus budgétaire de 5,1 milliards $, la porte-parole des municipalités encourage le gouvernement du Québec à profiter du prochain budget pour entreprendre un effort supplémentaire en mobilité urbaine et régionale, en prenant en compte l'importance d'un financement stable et prévisible du transport collectif et interrégional, qui s'accompagne de nouvelles enveloppes pour les coûts d'exploitation des services de transport. « Les élues et élus des gouvernements de proximité ont de grandes attentes vis-à-vis leurs homologues de Québec. Alors que le gouvernement du Québec a indiqué vouloir consacrer une partie des surplus budgétaires à la lutte contre les changements climatiques, nous lui proposons de miser sur ce qui fonctionne. Avec 43 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) qui proviennent du secteur des transports, il faut investir massivement dans l'offre de transport collectif, en prenant en compte le coût d'exploitation des services de transport, et ce pour les municipalités de toutes tailles. De nouveaux autobus, trains et tramway oui, mais avec de quoi payer les chauffeurs aussi », a déclaré d'entrée de jeu madame Suzanne Roy, présidente intérimaire de l'UMQ et mairesse de Sainte-Julie, rappelant que les besoins se chiffrent à la hauteur de centaines de millions de dollars. L'UMQ salue d'ailleurs l'intention du ministre des Finances d'utiliser les surplus pour lutter contre les changements climatiques. Rappelant les défis auxquels font face les gouvernements de proximité pour adapter leurs communautés à la crise climatique, l'Union souhaite que le prochain budget dégage de nouvelles sommes à la hauteur des besoins et des plans d'adaptation des municipalités. « Une étude inédite réalisée en 2019 par le Groupe AGÉCO, en partenariat avec Ouranos, pour le Caucus des grandes villes de l'UMQ, révélait qu'il faudrait au bas mot 4 milliards $ au cours des cinq prochaines années pour faire face à la pression indue par les changements climatiques sur les infrastructures municipales. Plusieurs programmes et enveloppes totalisant près de 2,6 milliards $ sont disponibles pour le monde municipal à cet effet. Nous suggérons de les regrouper pour créer un Fonds municipal à la hauteur des besoins », a ajouté Madame Roy. Une année 2020 chargée pour les municipalités Outre la priorité à la lutte aux changements climatiques, l'UMQ accordera son attention à deux importants dossiers au cours de la prochaine session parlementaire : la consultation en vue de l'adoption d'un livre vert sur la police et la réforme du recyclage. « Ce sont deux objectifs politiques de première importance pour nous en 2020. Nous savons que nous pouvons compter sur le gouvernement comme un partenaire de choix qui partage ces objectifs. Nous avons hâte d'accélérer le travail », a conclu la présidente de l'UMQ. La voix des gouvernements de proximité Depuis plus de 100 ans, l'UMQ rassemble les gouvernements de proximité de toutes les régions du Québec. Sa mission est d'exercer un leadership fort pour des gouvernements de proximité autonomes et efficaces. Elle mobilise l'expertise municipale, accompagne ses membres dans l'exercice de leurs compétences et valorise la démocratie municipale. Ses membres, qui représentent plus de 85 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole. SOURCE Union des municipalités du Québec Renseignements: Source : Direction des communications et du marketing, Union des municipalités du Québec; Renseignements : Patrick Lemieux, Conseiller aux communications et aux relations médias, T. 514 282-7700, poste 279, C. 438 827-4560, plemieux@umq.qc.ca Liens connexes http://www.umq.qc.ca

Toutes les nouvelles